Actualités

Le rapport Libault : 175 propositions pour “passer de la gestion de la dépendance au soutien à l’autonomie”

Au terme d’une concertation nationale « Grand âge et autonomie » qui s’est achevée en février 2019, Dominique Libault a remis le rapport commandé par le Premier Ministre quelques mois plus tôt.

Afin de permettre au personnes âgées de mieux vieillir (et non pas seulement de vivre plus vieux), 10 propositions clés (déclinées en 175 propositions) engagent à rééquilibrer les dépenses vieillesse (santé, retraite) vers le très grand âge, en investissant dans les aidants – notamment les aides soignants et les proches – et les infrastructures -les EHPAD mais aussi les structures permettant le maintien à domicile, en encourageant le développement des actions de prévention.

La téléconsultation et les outils facilitant la collaboration entre les professionnels accompagnants les personnes âgées, comme idomed, sont des leviers d’action concrets, dont le développement est encouragé par le rapport.

L’avenant n°6 permet de valoriser (enfin!) l’investissement des infirmiers dans la télémédecine

L’avenant signé le 29 mars par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam), la Fédération nationale des infirmiers (FNI) et le Syndicat national des infirmières et des infirmiers libéraux (SNIIL) encourage l’usage des outils numériques dans la prise en charge des patients :

  • À compter du 1er janvier 2020, un acte d’accompagnement du patient à la téléconsultation sera créé, en lien avec le médecin,  valorisé différemment selon que l’acte est réalisé lors d’un soin infirmier déjà prévu (acte à 10 €), ou organisé de manière spécifique à domicile (acte à 15 €) ou dans un lieu dédié aux téléconsultations (acte à 12 €) (sous réserve de la parution de la décision Uncam actant ces nouvelles valorisations ).
  • Par ailleurs, l’infirmier impliqué dans la réalisation d’actes de téléconsultation pourra percevoir, en sus, une aide financière à l’équipement de vidéotransmission (350 €/an) ou en appareils médicaux connectés (175 €/an) ;

Cette valorisation favorise la continuité dans le suivi des patients dépendants par leur médecin traitant, en leur permettant de s’appuyer sur le professionnel qui connaît le mieux le patient dépendant: son infirmier. Chez idomed nous sommes très heureux de cette évolution, que nous appelions de nos voeux depuis 2018.